VSF TriathlonLa Ferté Bernard (72)

12 & 13 Septembre à Saint Gilles Croix de Vie

Acte 1 : la team BABIN perd un élément performant
Le WE commence, pour la team BABIN, par une petite visite aux URGENCES le vendredi soir pour une chute mal maitrisée par la jeune triathlète de la famille. On ne donnera pas son nom, elle pourrait se vexer !
> Bilan, micro-fracture du doigt qui se transformera, une semaine après, par une fracture tout court. 4 heures d’attentes et 4 semaines d’attelle…
 
Acte 2 : le voyage à la mer !
RdV était donné à 9h au COSSEC par les GO du WE : Alex et Olivier. La plupart sont là, d’autres sont partis devant ou partiront derrière. Après quelques échanges sur la taille des yeux des uns ou les haleines des autres, la répartition du matériel dans les voitures, le convoi s’ébranle sous un ciel gris et humide, ... peu réjouissant ! Les plus optimistes croient au soleil à l’arrivée….
La pause pipi – cigarette – café à Angers se fait sous la pluie. On reprend la direction de Saint Gilles pour certains via Nantes pour d’autres via La Roche, sous des cordes. La visibilté sur l’autoroute est bien moyenne …qui c’est qu’a eu l’idée d’un WE club à cette période ????
Et finalement, plus on avance moins le ciel est gris, plus la route sèche pour au final, sur les derniers kilomètres voir le ciel bleu …
Et c’est sous un beau soleil, une température agréable que nous arrivons au camping et prenons possession de nos appartements respectifs (13 mobil homes !). Le camping est sympa, nous logeons dans des « mobil-home » sous les pins, il y a une piscine couverte et une piscine découverte, la plage à quelques centaines de mètres à travers la forêt.
Certains s’activent déjà pour regrouper les tables et servir l’apéro. Les choses sérieuses commencent … Notre druide Alexoramix nous a préparé un chaudron de potion magique et c’est autour d’une belle tablée que les irreductibles fertois se ravitaillent joyeusement. La team FOUINEAU a apporté le dessert : tarte au pommes et pétillant pour tout le monde car c’est l’anniversaire de Simon et de Cyril (merci la team FOUINEAU !)
A ce moment, peu de monde pense au triathlon du lendemain …
 
Acte 3 : la reconnaissance des parcours.
15 h : l’heure du café … mais il serait peut être temps de penser à faire autre chose que boire et manger. Les enfants sont déjà partis à la piscine (Valérie aussi et prendra un bon bain qu’elle ne voulait au départ que de soleil … raaa les garnements !)
Les plus grands descendent les vélos des voitures et se mettent en route direction ST GILLES pour la reconnaissance du site et des parcours.
Alexandre : « Là, en montant sur le bike, je me dis que l’apéro, c’est pas terrible comme boisson d’attente avant l’effort mais bon, c’est le WE club, on peut bien s’amuser un peu… ! »
Le reste de la troupe rejoint le centre ville en voiture pour goûter aux charmes du : « on va bien trouver une place pas loin » … un samedi après midi ensoleillé à Saint Gilles Croix de Vie, ça attire du monde !
Nous voilà donc sur site pour repérer les parcours (adultes + enfants).
La mer … elle est belle mais y’a des vagues !!! et même des sacrés rouleaux qui viennent frapper la digue car c’est marée haute … Allez ! … on est bien, il fait beau, tout le monde a la banane … on verra ça demain !
Sur le parcour vélo, du plat, de la relance, du plat et encore de la relance… Tiens, un ½ tour puis un 2ème, s’il pleut ça va être dangereux en plus ils autorisent le drafting… allez ! … on est bien, il fait beau, tout le monde a la banane … on verra ça demain !
 
Acte 4 : retour au camping, douche et tous au FLUNCH
Finalement, c’est avec presque 40 kms au compteur que nous rejoignons le camping et il est bientôt 18 h.
Les projets de baignade à la mer et autre footing au retour du vélo sont loin et la douche fait du bien.
Petit plouf à la piscine pour Alex.
Petite tournée de potion magique et arrivée des retardataires partis plus tard de la Ferté
Puis à 19h, départ en convoi pour le FLUNCH où une salle privatisée nous était réservée (merci Bernard, pas simple de trouver un endroit pour + de 50 personnes… bon choix : propre, spacieux, propice aux discussions). Menu d’avant course habituel (spaghetti bolo et bière pour certains(es)…).
Sympa, bonne ambiance, ça chambre bien, tout va bien.
 
Acte 5 : à mi-chemin entre le PMU, la Française Des Jeux et Betclic.fr
Je ne me souviens plus comment l’idée est venue mais nous nous retrouvons pour certains(es) dans le « mobil home » de la jeunesse et l’expérience, celui de Charlotte, Romain, Thierry et Guy.  On se dit (ou je me dis - ALex), il reste de la potion magique, faut la finir ! … Nous voilà donc partis à boire des coups et discuter triathlon, faire la course du lendemain. Chacun partage son expérience, dévoile ses objectifs et nous commençons à dresser le classement club du lendemain… Qui va terminer en tête du VSF, sur quels temps, etc… Nous rentrons dans le monde obscur des paris sportifs, je vous rassure personne n’a hypothéqué son vélo et heureusement car les résultats du lendemain ont non fait déchanter… Alex : Je me comprends !!
C’est donc après quelques échanges bien sympathiques que chacun(e) a regagné ses pénates.
 
Acte 6 : La course S by ALex
Départ du S à 9h donc lever vers 7h voire plus tôt pour certains et croyez-moi, ça calme !!!
La nuit n’a pas été terrible car il a plu et que l’on pouvait entendre chaque goutte tomber sur le toit de nos mobil homes… Dommage pour ceux qui ont le sommeil léger !
Finalement, les conditions sont bonnes par rapport à ce que la nuit nous avait laissé imaginer. Départ dans une eau (de mer) à bonne température et avec peu de vagues et peu de courant même si la marée est montante. Je me place complètement à gauche pour éviter les coups. La nage est assez agréable et le retour avec quelques surfs dans les vagues est sympa. Je sors après Romain et Patrice, Frank est à l’ aspi dans ma combi… Transition ratée, je m’élance sur le vélo, la route est humide, j’ai les jambes lourdes et les avions qui me passent me font peur. Ça double à gauche, à droite, dans les virages, etc… Je fais les 7 premiers kilomètres vraiment crispé. J’ai bien essayé de rester dans la roue de Stéphane, mais impossible. Je finis dans le dur et m’élance pour la CAP, ma spécialité… Je ne ferai aucun commentaire, il n’y a qu’à regarder mon temps !! Je m’excuse auprès de quelques supporters qui m’avaient mis dans les 5, ils se reconnaîtront. … La OLA du club, à la fin des 2 boucles a fait du bien et a réchauffé tout le monde même le speaker !!
 
Acte 7 : les courses Jeunes
Nos jeunes sont remontés comme des pendules à l'heure de leur départ (ils  ont bien dormi a priori eux ...)… la mer, c’est trop bien, le sable c’est trop bien, le WE club c’est trop bien … bref, ils sont à fond.
La natation en mer, y’a pas à dire, c’est une affaire de spécialiste ! .. sachant que pour les jeunes il s’agit de passer les vagues et une fois qu’elles sont passées, revenir … donc faut savoir plonger dans les vagues, nager dans une machine à laver puis surfer sur le retour … pas trop la technique travaillée au plan d’eau de la Ferté …
Néanmoins, ils sont tous sortis de l’eau et chacun, chacune a dignement représenté les couleurs du club pendant leur course respective et à l’occasion de la Ola collective du club.
Bravo à tous !
 
Acte 8 : le XS
Grosse giboulée avant le départ
Vent forcissant 5 à 6 beaufort
Sacré courant et mer agitée …
Le reste est dans le témoignage de Marie Hélène … bravo car les conditions étaient vraiment difficiles.
 
Acte 9 : retour et conclusion
C’est donc après l’ensemble des courses (on a zappé le M faute de représentants) que nous nous retrouvons au camping pour que chacun puisse s’adonner à une autre passion : le rangement, le balai, la serpillère… Il est 16 h quand nous rendons les clés et prenons le chemin du retour. Un peu nostalgique mais heureux d’avoir partager ces 2 jours tous ensemble.
 
Merci à toutes et à tous les participants, c’était vraiment bien.
Merci au club, à Gérard, Bernard pour le soutien logistique.
Merci à notre druide pour la potion magique
 
Pour ceux qui n’ont pas pu venir, il y aura d’autres occasions. En tout cas, on l'espère car c’est le souhait de tous, les jeunes, les moins jeunes, ceux et celles qui ont couru, ceux et celles qui ont supporté …